Comment écourter mon séjour dans une chambre d'hôtes

05/08/2015

Comment écourter mon séjour dans une chambre d'hôtes

J'ai réservé pour 11 nuitées dans une chambre d'hôtes.
Sur place, nous nous rendons compte que la région ne correspond pas vraiment à ce que nous voulions faire pendant les vacances.
Nous avons fait un chèque d'accompte de la moitié de la somme totale pour les 11 nuits conformément à la demande de notre hôtesse, ce qui m'est apparu excessif.
Nous sommes là depuis 3 jours.

Voici la question:
Peut on légalement demander d'écourter le séjour de 4 ou 5 jours sans en devoir la totalité?
sachant que les 2 autres chambres ne sont pas occupées.
Merci

5 réponses des experts Gîtes et chambres d'hôtes
07/08/2015

Tout est possible, il suffit de se parler

Nous avons parfois des clients qui souhaitent écourter leur séjour pour différentes raisons.
Nos conditions générales indiquent que tout séjour commencé est dû en totalité. Néanmoins chasque demande s'apprécie au cas par cas et nous n'avons en réalité jamais demandé le prix total lorsque des clients sont partis avant la fin du séjour prévu. Il nous est arrivé de conserver la partie des arrhes correspondant aux nuitées commandées et non consommées lorsque nous avions refusé des chambres. (Nous demandons 30 % d'arrhes, et contrairement à ce qui est indiqué dans une autre réponse, en cas d’annulation de la part du client les arrhes sont perdues. Si l'hôtelier ou le propriétaire de chambres d'hôtes ne peut assurer la prestation réservée, il est tenu de rembourser le double des arrhes encaisées au client).

07/08/2015

écourter son séjour en chambres d'hôtes

Ecourter son séjour pour des raisons sérieuses et indépendantes de votre volonté peut être pris en considération, mais écourter son séjour pour convenances personnelles et insatisfaction cela est moins convenable... Là encore il s'agit de vérifier et d'exiger les conditions générales de ventes/annulation de l'établissement auprès duquel vous avez réserver votre séjour. Le versement d'un acompte est tout à fait en vigueur et toujours non remboursable à la différence du versement d'arrhes. Ecourter son séjour de moitié, reviens à pénaliser financièrement votre hôtes qui selon votre souhait à bloquer son planning pour vous recevoir. Si tous les clients se comportent ainsi comment gérer son activité. C'est pour cette raison que nombreuses maisons d'hôtes exigent un pré-paiement de séjour

Confirmé
06/08/2015

non

En chambres d'Hôtes comme en Hôtel, il y a des règles à respecter . En chambre d'Hôtes , toute annulation après 7 jours de la date d'arrivée est soumise à règlement . Particulièrement au mois d'août. Quant au 50% d'acompte,c'est tout à fait légal! Ce Propriétaire est tout à fait en droit de demander la totalité ( voir les conditions Gites de France) et ne peut être tenu responsable du fait que vous changiez d'avis, pour un motif qui de plus n'est pas cas de force majeure. Comprenez que c'est notre métier !

07/08/2015

Nous demandons 50% des jours annulées

En cas de séjour écouté, nous demandons le paiement de l'hébergement de 50% des jours annulés. Afin d'éviter des conflits avec les clients, nous incluons déjà dans nos règlements et condirions d'annulation que au cas où le client raccourcir leur séjour, il devra payer 50% des nuitées annulées, quelle que soit la raison de l'annulation. De cette façon l'hôte et le propriètaire partagent les pertes causées par l'annulation.

Occasionnel
07/08/2015

Comment écourter votre séjour ?

En général cette possibilité est contenue dans le contrat et seulement pour des motifs sérieux (maladie, accident, deuil). Le fait que le paysage ne vous plaise pas est tout à fait subjectif.
Acompte ou arrhes : Un maximum légal de 25 % est autorisé sauf si le contrat est conclu dans un très bref délai. Dans ce cas c'est 100 %.

Gîte de Pont Losquet.

Nos fiches conseils Gîtes et chambres d'hôtes

Location de meublé Chambres d'hôtes Gîtes
Poser votre question